Accueil Les Olives Les variétés d'olive
Les variétés d'olive

Par sa tradition agricole associée à une politique de prospection, d’acclimatation et d'amélioration des plantes, la Tunisie est riche en ressources phytogénétiques pour la majorité des espèces cultivées sur son territoire. Ces ressources constituent un matériel autochtone assez diversifié qui représente un véritable patrimoine pour l’avenir et dont la préservation constitue un des éléments de base dans la gestion de la sécurité alimentaire.

La Tunisie, ayant été le carrefour de beaucoup de civilisation, le passage des échanges commerciaux entre l’orient, l’Afrique et l’Europe et les migrations des Andalous lui ont permis d’hériter de ces flux un patrimoine génétique oléicole riche.
A côté des deux principales variétés à huile : Chemléli et Chetoui, plusieurs travaux de prospection et de caractérisation ont démontré que l’oliveraie tunisienne jouit d’une richesse variétale remarquable.

 

En effet, les cultivars Oueslati, Zalmati, Zarrazi, Chemchali, Jerboui, Fakhari, Toffehi, Chemchéli Zarzis, Chemléli Jerba, Tounsi, Chemchéli Zarzis, Marsaline, Sayali et Jemri ne représentent que quelques exemples des possibilités qu’offre l’oliveraie tunisienne

L’identification de ces variétés à travers leurs caractéristiques pomologiques des fruits ainsi que celles relatives à la qualité de l’huile d’olive a confirmé cette richesse et a mis en évidence une variabilité génétique importante.

En outre, l’évaluation des composés majeurs et mineurs des huiles d’olive a permis de relever les qualités assez intéressantes (lipogenèse, composition acidique, composés phénoliques et stabilité à l’oxydation) de certaines variétés qui ne sont malheureusement pas très répandues et suffisamment exploitées dans la production oléicole en Tunisie.

Ces deux principales variétés de l’oléiculture tunisienne n’ont été sélectionnées par nos ancêtres que parce qu’elles possèdent des qualités intéressantes. En effet, la Chemléli Sfax arbre vigoureux, productif et résistant aux conditions arides du milieu possède une huile fruitée surtout au début de la campagne avec des arômes agréables d’amande verte et de valeur biologique importante puisqu’elle possède également des teneurs importantes en stérols.
En plus, la Chetoui, deuxième principale variété d’olivier en Tunisie donne une huile très fruitée avec des arômes d’amande verte et renferme des teneurs en composés phénoliques très élevés (>300 ppm) qui garantissent à cette variété une stabilité contre le phénomène d’oxydation très élevée.